Benjamin Lorion, candidat à la présidence.

Voici un autre candidat à la présidence du CFM.

Benjamin Lorion

Photo de Mathieu Laperle.

Où es-tu né ?/D’où viens-tu ?  

Ici, à Saint-Hyacinthe.

Où habites-tu ?  

Je vis seul en appartement dans la région.

Quel âge as-tu ?  

J’ai 25 ans.

Parle-moi de ton parcours scolaire.

J’ai dû arrêter l’école plus jeune pour des problèmes familiaux. J’ai dû subvenir moi-même à mes besoins dès l’âge de 15 ans. L’école n’était donc plus dans mes priorités à ce moment-là. C’est donc un grand retour à l’école pour moi.

Quelles sont tes principales qualités ?

Je pense que je suis quelqu’un de très respectueux ; j’ai toujours été présent pour les gens qui m’entourent. J’ai un bon sens de l’humour, car je crois que les rire peuvent nous apporter bien plus qu’on le pense. J’ai une très grande ouverture d’esprit, je ne juge pas les gens ni ne les critique pour ce qu’ils sont, car je crois que nous sommes tous différents en un sens et c’est cette différence qui fait la beauté.

Qu’est-ce qui ferait de toi un bon président ?

Mes expériences vécues, mes nombreux voyages aux quatre coins du globe, mon engouement pour l’entraide. Les injustices que j’ai dû vivre au cours de ma vie font que j’ai une très grande compréhension et du respect pour les gens qui m’entourent. Sinon, je me considère comme un bon leader, je suis à l’écoute des besoins des gens et j’y réponds de façon très franche.

As-tu des idées pour l’avenir de ton école ?

Bien des idées… Je crois que nous avons de l’or entre les mains et j’aimerais pousser afin que l’école soit à l’image de nos valeurs et de nos cultures. J’aimerais faire bouger les choses pour que chacun de nous puisse avoir accès à l’aide dont nous avons besoin. Que ce soit de l’aide psychologique, un environnement sécuritaire ou créer plus d’activités culturelles qui toucheront chacun d’entre nous : j’aimerais être la personne qui fait bouger les choses pour vous, car je crois en notre avenir.

Qu’aimerais-tu faire comme métier/profession plus tard ?

Je rêve d’être architecte depuis que je suis enfant. C’est quelque chose qui me passionne depuis toujours et enfin je m’offre le cadeau de réaliser ce rêve.

Quelles sont les valeurs que tu prônes ?

Le respect, l’ouverture d’esprit, l’authenticité, l’écoute, la générosité, l’entraide, le partage et bien d’autres, mais principalement ce sont quelques-unes de mes valeurs de base.

Quel aspect de ton école préfères-tu ?

La diversité… J’ai cette impression d’être en voyage chaque fois que j’entre dans cette école et je ne peux faire autre chose que de me rappeler les bons souvenirs vécus à l’étranger. J’aime aussi le fait que nous avons tous du vécu, ce qui fait de nous des personnes riches en histoire. Je me ne me sens pas jugé parce que mon parcours est différent et je crois que c’est ce qui fait la beauté de ce lieu.

As-tu une personnalité plutôt solitaire ou plutôt sociale ?

Je suis plutôt sociable, mais j’ai aussi besoin de mes moments de solitude pour prendre du temps pour moi.

Si tu étais Premier ministre du Québec, quels changements apporterais-tu ?

Ohh lala… Bien des choses. Premièrement, changer le système de santé qui n’est pas adapté du tout, les transports en commun, l’aide psychologique qui est défaillante ou pratiquement inexistante (si je peux me le permettre), la reconnaissance des acquis pour les gens qui viennent migrer dans notre belle province ; égaliser et équilibrer les salaires, offrir de meilleures conditions de travail pour les travailleurs, aider les personnes qui vivent seul car souvent ils sont mises de côté car on priorise les famille et les personnes âgés, quoi qu’il n’y ait rien de parfait à ce niveau-là non plus. Je mets un point ici car mon dernier point à une importance importante pour moi. L’environnement. Je ferais énormément de changement à ce niveau : promouvoir des technologies afin de faire disparaitre le plastique de nos vies, le nettoyage de nos cours d’eau, la promotion des transports en commun, l’aménagement d’espaces verts partout au Québec et la protection des endroits qui sont fragilisés par la population.

Qu’aimerais-tu dire aux élèves du Centre de Formation des Maskoutains ?

J’aimerais vous dire que je suis ici pour mon avenir comme vous. J’aimerais tant avoir la chance et le pouvoir de faire des changements pour que chacun de vous ait l’opportunité d’arriver à vos objectifs avec plus de facilité et de soutien. J’ai besoin de vous pour vous aider et je crois être une personne qui détient les valeurs pour le faire. Nous pouvons réaliser de grandes choses ensemble

 

Pourquoi voter pour moi?

Pour l’importance que j’accorde aux valeurs des gens, à leur culture et leur vécu. Tout comme vous, je viens de loin, moins que certains et plus que d’autres, mais ce n’est pas le point. Nous sommes tous ici pour réussir et voir de l’avant.

Entendons-nous pour dire que nous sommes tous ici pour la même raison. Notre avenir.

J’aimerais faire en sorte que chacun de vous ait l’opportunité de réussir, et ce, de la meilleure façon possible. Je veux vous entendre, connaître ce qu’il vous manque pour atteindre vos objectifs. Nous avons la chance d’être dans un établissement qui rejoint des gens de partout dans le monde. Ça pourrait paraître beaucoup plus dans l’environnement de l’école, de NOTRE école. Aidez-moi à faire de ce lieu un endroit à votre image.

Vous ne trouvez pas qu’il manque de couleur? Moi je trouve que oui et j’aimerais monter des projets avec vous pour y remédier. Que ce soit pour des activités ou simplement pour ajouter de la vie aux murs. Je me battrai pour que vos idées soient entendues.

Laissez-moi cette chance pour qu’on travaille en équipe afin de faire de cet endroit un environnement plus vivant, plus stimulant, avec nos couleurs et à notre image. Je ne ferai pas de grandes promesses, car je veux connaître vos désirs pour mieux les mettre en exécution. Mais il y a une chose que je peux vous promettre et c’est que je serai à l’écoute de vos idées et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour faire bouger les choses.

Bâtissons notre avenir ensemble, en équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *