Blessure fatale

Megane Lemay – Poésie

Blessure fatale

Encore et encore cette idée revient
Elle te tue petit à petit comme un venin
Les gens ne voient pas comment tu te sens
Mais leur démontres-tu réellement?

C’est comme se noyer
Tu n’arrives plus à respirer
Alors, pour survivre, tu te bats
Mais est-il juste ce combat?

Tu commences à perdre espoir
Donc, tu hurles tout ton désespoir
Tu te retournes et prends la première chose qui te tombe sous la main
C’est le début de la fin…

Tu sais que ce n’est pas une bonne idée
Mais ça ne quitte plus tes pensées
Comment peux-tu résister
À ce moyen insensé?

Au début ça te fait mal
Mais la douleur part rapidement
À cette sensation nouvelle
Tu voudrais un abonnement

À l’école tu essaies de le cacher
Le tenir loin de tes pensées
Mais tu ressens le besoin
D’avoir cet objet en main

C’est maintenant une addiction
Ta passion
Tu lis sur le sujet
Tu te sens moins rejet

Pour toi
Tout devient normal
Mais pour moi
Il n’y a rien de banal

Tu es déconnectée
Perdue dans tes pensées
Tu as besoin d’aide
Et l’amitié est un bon remède

Cette idéation
Qu’est la mutilation
Te tuera
Tu n’es déjà plus toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *