Série portrait: Mathieu-Chan Labonté

Mis en avant

Série portrait: Mathieu-Chan Labonté 

Par Sarah-Ève Labonté

Plusieurs élèves ont connu M. Chan en tant qu’enseignant à l’école Raymond. D’autres le connaissent tout simplement de vue. L’Agora souhaitait faire le profil de notre cher directeur adjoint pour que le personnel et vous, les élèves, puissiez mieux connaître .

M. Chan, ou plus exactement: Mathieu-Chan Labonté, est né à Montréal et il est Québéco-Vietnamien. Ce travailleur acharné sait aussi relaxer; il aime plusieurs séries télévisées et il sait jouer du piano (il a étudié cet instrument pendant 15 ans). De plus, M. Labonté est un homme qui a de l’ambition: lorsqu’il était jeune, il rêvait de devenir astronaute. Rien de moins!

Cela dit, comme il est aussi papa, il adore passer du temps avec ses deux petites filles qui sont encore toutes jeunes. Et, pour le « rayon bonne fourchette », sachez que son dessert préféré est la crème brûlée (… si jamais vous voulez l’amadouer…) et que ses goûts musicaux tournent autour de quelques chanteurs(es) préférés comme :  Roxanne Bruneau, Alexandre Poulin et le groupe Rise Against .

Pour ce qui est de son histoire étudiante, lorsque M. Chan a fini son secondaire, il est allé au cégep dans le but de devenir architecte. Cependant, il a très vite senti que ce métier ne lui conviendrait pas, alors il a choisi un autre programme: les sciences pures. Avec le temps, il a vu que cette matière l’intéressait, mais que travailler dans un laboratoire n’était pas vraiment ce qu’il recherchait non plus. Il a alors choisi de s’inscrire dans le programme de pédagogie de l’UQÀM dans le but de devenir enseignant en mathématique au secondaire. C’est là que son histoire le rapproche du CFM.

Il a ensuite travaillé dans plusieurs écoles comme l’école Henri-Bourassa à Montréal. Il a aussi été directeur et remplaçant dans une petite école de musique à Montréal également. Par la suite, M. Chan et sa conjointe ont déménagé ici à Saint-Hyacinthe et un poste lui a été proposé par l’école secondaire Raymond. Il a passé 3 belles années dans cette école, mais il voulait aller plus loin, il voulait monter un autre échelon: il voulait devenir directeur. Il a donc fait les démarches pour y parvenir. Tout ça a pris 3 mois. Puis, il a été repêché. Un poste s’était libéré. Et c’est à ce moment de M. Chan est devenu notre directeur adjoint. Seulement voilà, même s’il a atteint son but, son métier d’enseignant lui manque un peu, parfois. C’est qu’il adorait la proximité avec ses élèves et il la retrouve moins comme directeur adjoint. L’agora lui a demandé s’il voudrait peut-être revenir vers la classe un jour? La réponse fut sans équivoque: non! Il aime son nouveau poste et les nombreuses responsabilités qu’il a… et un poste de direction lui plairait bien, mais il n’est pas rendu là. Pour l’instant, il aime le CFM et il entend bien y rester encore pour plusieurs années!

M. Chan est donc un homme comblé par son nouveau métier et il tenait à dire aux élèves qui liront ce texte qu’il a toujours en lui cette attention et cette compréhension qui l’habitait lorsqu’il était enseignant.

Son rôle a donc changé, mais lui, il est resté le même!

En terminant, L’Agora tient à remercier M. Mathieu-Chan Labonté pour son ouverture et sa disponibilité. Nous sommes heureux qu’il ait pris un peu de temps pour que nous puissions tracer ce portrait de l’homme derrière le poste qu’il occupe. Nous tenons aussi à remercier Sarah-Ève Lepage pour l’entrevue menée avec M. Labonté. C’était une première « affectation » qu’elle a acceptée et nous voulons la féliciter d’avoir relever ce défi avec brio!

Prochain portrait : Votre directrice : Mme Sylvie Ménard!

 

 

 

 

Pour Noël, acheter localement, en ligne ou en magasin?

Mis en avant

Pour noël, acheter localement, en ligne ou en magasin?

Par: Alixia Bernard

Depuis des années, environ 1.42 milliards de cadeaux sont achetés par année pour aller sous les sapins de Noël. On dit même que 54% de la population achète sur le site Amazon pour les cadeaux de noël. Savez-vous d’où vient ces cadeau et comment? Lisez la suite et vous comprendrez!

Chaque cadeau vient emballé dans du plastique, qui lui est mis dans une boîte. Ensuite, il y a du papier bulle pour protéger le produit parce qu’il provient d’un autre pays et qu’il va voyager en avion parce qu’ils ne veulent pas briser le produit, bien entendu, pendant son transport. En plus, avec ce transport, on utilise beaucoup de dioxyde de carbone (les avions et les bateaux n’avancent pas grâce à l’énergie solaire), ce qui pollue beaucoup. 

On essaie de faire attention à notre environnement, mais avec l’utilisation de beaucoup de plastique et de l’émission de dioxyde de carbone, on n’aide pas vraiment notre planète. Vous devriez voir le nombre de morceaux de plastique qui tombent dans l’océan chaque jours… 

Tout ça est de notre faute, car c’est nous qui utilisons le plastique. 

Alors, avec Noël qui approche et les nombreux cadeaux qui sont achetés sur les sites internet, cela aide encore moins. C’est pour ça que je vous propose cette année d’acheter localement, c’est-à-dire d’aider nos producteurs québécois, les encourager, acheter leurs produits. Ils mettent tout leur temps pour préparer de superbes produits, sans trop polluer l’environnement. En plus d’acheter localement, vous donnez votre argent à des personnes d’ici et non aux autres pays. En plus, il y a beaucoup de produits écologiques qui sont faits ici. Donc, en plus de ne pas polluer en achetant des produits qui ont «beaucoup trop voyagé», vous pouvez donner des produits écologiques qui aident encore plus l’environnement comme des sacs Ziploc lavables, des couches lavables, des cotons-tige lavables ou même des tampons démaquillants lavables qui font de très beau cadeaux dans un bas de Noël pour vos tout petits ou vos proches. Vous encouragez ainsi nos producteurs qui mettent leur temps à les confectionner, sans aucun imperfection, et qui le font avec soin et amour et qui adorent faire ce qu’ils font. 

C’est mieux que certains produits fabriqués par des jeunes enfants qui le font à la place des adultes. Ils ne veulent pas faire ça, ce n’est pas eux qui ont choisi ce travail là, eux ce qu’ils veulent c’est apprendre et jouer, pas se faire obliger de coudre un morceau de chandail ou fabriquer un auto en jouet. 

Alors avant d’acheter vos cadeaux de Noël, pensez longuement à la provenance de ceux-ci, aidez les personnes d’ici qui adorent leur travail plutôt que d’encourager l’exploitation des enfants des pays défavorisés!                                                          

                                                          

New York – Vos profits sur la campagne de produits hygiéniques

Mis en avant

Bonjour!

On me demandait quel était le profit pour la vente de produits hygiéniques White Swan:

Papier de toilette: 10,57 par caisse vendue

Mouchoirs: 9,34 par caisse vendue

Essuie-tout: 9,76 par caisse vendue

Notez bien que vous devez remettre le total de vos ventes. Nous nous chargerons de déduire vos profits de votre facture. Vous devez avoir remis votre premier dépôt de 150$ afin de recevoir votre pochette de vente.

Première réunion pour New York

Mis en avant

Petit résumé!

Tout d’abord, merci d’avoir été là! C’est un superbe projet!

Quand: du mardi 19 mai au vendredi 22 mai 2020

Où: New York

Coût : Nous attendons les soumissions comme je l’ai annoncé. Notez que jusqu’à 30 jour avant le voyage, les coûts peuvent varier légèrement (taux de change, etc.). Je vous tiens au courant aussitôt que j’ai un montant à vous transmettre!

Nombre de places: 40 à 50 personnes admissibles , premier arrivé, premier servi! Vous devez avoir fait votre demande de passeport ou visa/titre de voyage afin de le recevoir pour ou autour du 1er mars 2020.

*** Notez que la direction a un droit de regard sur votre participation***

(absences, comportement, état de santé, etc.)

Premier dépôt: 150$ et la date de tombée est le 20 décembre. En échange, vous recevez la pochette vous permettant de débuter votre campagne de financement (produits hygiéniques).

Hébergement: quadruple (donc deux par lit, quatre par chambre)

Élèves subventionnés par le CLE ou aide sociale: vous devez demander l’autorisation à votre agent et remplir la feuille à cet effet. (Venez me voir au B 208 si vous ne l’avez pas reçue) et la remettre à Lynda Morin (ou à moi et je lui remettrai).

Si ton parcours est terminé (et réussi) après la relâche mais avant le voyage, tu pourras participer aux mêmes conditions que les autres.

Campagnes de financement: 

1- Produits hygiéniques: cette campagne peut vous rapporter beaucoup! Profitez-en! N’oubliez pas que c’est de l’argent comptant seulement (sauf entente) et que les montants complets doivent être retournés avec la pochette le 10 janvier 2020 ou avant afin de recevoir à temps la commande. Nous nous chargerons de déduire les montants de votre facture selon vos profits. Cette campagne est individuelle donc les profits ne sont pas répartis au groupe.

2- Emballage pourboire: Marché Dessaules de St-Hyacinthe les 18 et 19 janvier 2020 (j’ai besoin de 8 à 16 personnes)

3- Cornets de bonbons en vente semaine St-Valentin (j’ai besoin de 8 personnes environ)

4- Souper bénéfice vers la fin mars-début avril (j’ai besoin de beaucoup de personnes, je vous reviens avec cela).

Voici les activités que nous avons demandées pour le voyage:

Balade d’exploration dans Central Park et la 5e avenue : Central Park, Imagine, Trump Tower, St-Patrick Cathedral, Rockefeller Center, etc. -Times Square -Spectacle sur Broadway -Tour guidé dans le quartier Midtown -Balade à pied sur le pont de Brooklyn -Ferry pour la Statue de la Liberté -Observatoire du One Wolrd Trade Center -Musée de Madame Tussaud -Visite du New York’s honeycomb walk create buzz, temps libre et de magasinage (2 périodes de 2 à 3h)

Nous serons Joseline et moi tous les mardis de décembre à 12h00 dans le corridor du premier étage pour votre dépôt (3, 10 et 17 décembre). De plus, mon local est le B 208, vous pouvez souvent m’attraper là entre deux périodes ou après le dîner… 

Merci à tous les voyageurs 🙂