Comment l’Ordre du Temple a-t-il causé sa propre perte?

Mis en avant

Source : Les Histovores (Chaîne Youtube

 

Comment l’Ordre du Temple a-t-il causé sa propre perte?

 

En 1314 à Paris la population française assiste au procès du 23ème et dernier grand maître de l’ordre des Templier, Jaques de Mollay. Devant le vieil homme, se trouve le roi Philippe IV le Bel ravi de voir son opposant réduit en cendre. Depuis la disparition de l’Ordre du Templier, les templiers font germer mythes et légendes. Mais qui étaient les templiers, et que savons-nous sur L’ordre du temple? C’est ce que nous allons découvrir dans le présent article

 

Afin de comprendre pourquoi cet ordre est né, il nous faut retourner dans le temps, jusqu’en l’an 1095 lors de la première croisade. Pour faire simple, celle-ci se vu lancée par le pape Urbain II, car le pèlerinage vers Jérusalem était devenu dangereux. Opposant les croisés ainsi que leur allié au sultanat de Roum, elle se conclu en 1099 par la reprise de Jérusalem par les croisés. Avec la fin de la première croisade, ce que l’on appelle les « États latins ou « franc », des parcelles de terre gouvernée par des chefs d’Occidents, furent créés, dont, le Royaume de Jérusalem.  Cependant, les routes étaient toujours dangereuses malgré la victoire chrétienne. C’est alors qu’un groupe de chevaliers, mené par un certain Hugue de Payn, demanda au Roi de Jérusalem de créer un groupe armé afin de protéger les pèlerins ainsi que le tombeau du Christ, lieu ecclésiastique d’une importance capitale.

Le groupe pris d’abord le nom de Les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon, Chevaliers du Christ, vous avez compris pourquoi et Temple de Salomon fut ajouté, car ces chevaliers furent hébergés dans le Temple de Salomon, une partie du palais du roi de Jérusalem. C’est d’ailleurs pour cela que l’ordre changera de nom pour L’ordre du temple, que l’on connait aujourd’hui sous le nom de Templiers.

 

Les principaux fondateurs se rendirent en Europe, en 1127 afin de faire reconnaitre l’ordre par l’Église. En 1129, durant le Concile de Troyes, l’ordre est officiellement né. Il adopta alors la règle de saint benoit qui repose sur trois fondements principaux: la pauvreté, la chasteté et d’obéissance. Je vous conseille de mémoriser ces trois préceptes, car nous y reviendrons.

 

Petite parenthèse historique, malgré la reconnaissance de l’ordre, il faudra attendre jusqu’en 1147 pour que la croix de patté, symbole associé indéfiniment aux Templiers soit reconnu par le pape Eugène III.

 

Croix de patté

En tant qu’ordre religieux, les Templiers ont obtenu de nombreuses demeures monastiques et militaires que l’on appel des commanderies. Ces commanderies étaient une grande source de revenue grâce aux dons matériels de toute sorte, à des taxes qu’ils percevaient, mais aussi aux dons offerts qu’ils pouvaient obtenir. De plus, ces demeures étaient souvent composées de ferme, en plus des logis et monastères habituels. Cela est sans parler des richesses amassées lors des pillages qu’ils pouvaient faire durant les conflits en Orient, mais également en Espagne.

 

C’est également à Jérusalem que l’on retrouve le trésor de l’ordre, la Huche. Celui-ci contient tous les revenus monétaires de chaque commanderie, mais également d’autres choses dont des archives. Finalement, les templiers se faisaient de l’argent avec la lettre de change. Pour faire simple : Un pèlerin donnait une somme à une commanderie, celle-ci lui fournissait alors un document qui lui assurait un voyage sans surprise, ce qui est déjà plus agréable. Une fois arrivé en Terre sainte, l’échange inverse était effectué avec des intérêts. Et si le pèlerin ne se présentait jamais et bien, il gardait l’argent pour eux. Vous l’aurez donc compris, les Templiers avaient accumulé énormément d’argent et étaient devenu très riche.

Pour vous donner une idée plus explicitée, lors de la deuxième croisade, les Templiers donnèrent un prêt au roi de France afin qu’il puisse participer à celle-ci. En plus d’obtenir la garde du trésor royale de France et celui d’Angleterre, un peu plus tard.

 

Lorsque Saint-Jean-D’acre en 1291, fut prise par les Mamelouk, une milice au service des souverains musulmans, l’ordre des Templiers perdit la principalement raison de son fondement. Puisque que la Terre Sainte qu’il avait juré de protéger avait été perdu, l’utilité initiale des templiers, dans la protection des pèlerins chrétien, n’était plus.  Les Templiers se retire donc de Chypre et retournèrent en France pour s’occuper des commanderies déjà installées. En plus d’avoir une grande richesse, l’ordre du Temple avait accumulé une force militaire équivalente à 15 000 hommes incluent 1500 chevaliers durement entrainés.

Les Templiers, qui étaient devenu alors très influant et puissant, inquiétèrent le roi de France. Philippe « Le Bel » IV, était un être assoiffé de pouvoir et qui s’opposait fortement à la papauté, car celle-ci affirma que son pouvoir était bien supérieur à celui de la royauté. Voyant donc l’ordre du Temple comme une menace religieuse et une barrière à son pouvoir royal, Le roi de France décida de l’écarté.

 

Il tenta de faire disparaitre l’ordre une première fois, mais ne put le faire par manque de preuve contre ce dernier. Mais en 1305, un certain Esquieu de Floyran, ancien membre des Templiers maintenant renégat, lui avoua des dires à propos des pratiques sexuelles obscènes et de reniment de la foi au sein de l’ordre. L’ordre du Temple aurait donc brisé les trois principes fondamentaux de la règle de saint benoit dont je vous ai parlé plus tôt.

Pour rappel, l’ordre avait fait fortune avec le temps et donc bafouait la règle de pauvreté. Les aveux d’un ancien membre sur les pratiques sodomites et sur le reniment du Christ venait donc de « démontrer » qu’ils avaient brisé également la règle de chasteté et de l’obéissance religieuse. Philippe IV, très pieux, fut enchanté par ces aveux, car il justifiait maintenant une arrestation. Il envoya alors une lettre au pape Clément V, successeur de Boniface VIII et de Benoit XI. De son côté, le grand maître des Templiers, Jaques de Mollay, également au courant de ces rumeurs, écrivit au pape pour lui demander une enquête pontificale et l’obtenue en 1307.

Cependant, le roi de France ne put attendre et accusa la même année l’ordre des Templier d’hérésie, de simonies, de pratique sexuel homosexuel et d’idolâtrie. Le 14 septembre 1307, il donna l’ordre d’une arrestation massive des Templiers pour le 13 octobre 1307. Aux premières lumières de ce jour, Guillaume de Nogaret, un juriste, ainsi que des hommes d’armes entre dans le Temple de Paris, demeure de Jaques de Mollay et de bien d’autre templier. Ceux-ci se rendirent sans problème à la vue de l’ordonnance royale.

 

Le procès des Templiers commença par des séances de tortures sur les 138 arrêtés par le confesseur de le Bel et grand inquisiteur de France, Guillaume de Paris. Lors de ces interrogatoires, 38 mourut. Nombreux avouèrent sur la torture les allégations contre eux, mais certains résisterons jusqu’à leur mort. De son côté le pape Clément V tenta de protéger l’ordre, mais en vain. Il envoya toute fois deux cardinal pour entendre les témoignages à Chinon.

Dès le 12 novembre 1309, 15 Templiers sur 16 clamèrent leur innocence. C’est alors que le roi de France, lasser de cette enquête qui piétine, nomma un archevêque qui lui était dévoué, Philippe de Marigny. Le 12 mai 1310, 54 Templiers fut envoyé au buché pour leur « aveux » de 1307.  C’est en 1311 que commence le concile de Vienne, ayant divers buts dont, statuer le sort de l’ordre. D’ailleurs, 7 templiers se présentèrent lors de cette rencontre.

Phillipe de bel, s’y présenta également, afin de faire pression sur le pape Clément V. Ce qui fonctionna. L’ordre vu dissoute en 1312. Le pape affirma alors que les biens de l’ordre du Temple seraient redistribués à des ordres cadettes comme les Hospitaliers. Quant aux partisans, ceux ayant avoués ou ayant été innocentés pouvaient aller vivre dans une maison d’ordre. Quant à ceux ayant niés ou s’étant rétractés étaient puni par la prison ou la mort.

Lors d’une intime commission pontificale en 1313, les 4 dignitaires de l’Ordre dont Jacques de Molay, maître de l’ordre du Temple et Geoffroy de Charnay, précepteur de Normandie, affirmèrent leurs méfaits. Mais en 1314 lorsqu’ils apprirent qu’ils étaient condamnés à la prison à vie, de Molay et de Charnay clamèrent leur innocence. Ils furent donc condamnés au bucher sur l’île des Juifs le 18 mars 1314. C’est ainsi que L’ordre des Templiers et son dernier Grand maitre disparu.

Auteur : Dominik Lagacé

Étudiant en Sciences-Humaines

Propriétaire de la chaîne YouTube : Les Histovores

 

 

BIBLIOGRAPHIE

HISTOIRE DU MONDE « Templiers (ordre des) ». Histoiredumonde.net. 8 janvier 2011. Les Templiers – Histoire du Monde

SECRETS ET HISTOIRE « Les Templiers – Grande affaire que celle des Templiers…- ». Secrets-Histoire.com. (s.d)  Les Templiers – Secrets & Histoire (secrets-histoire.com)

WIKIPÉDIA « Ordre du Temple ». Wikipédia. 4 aout 2021. Ordre du Temple — Wikipédia (wikipedia.org)

La Première Guerre mondiale… Petite histoire d’une grande tragédie!

Mis en avant

La Première Guerre mondiale… Petite histoire d’une grande tragédie!

Par: Sébastien Lussier

Bonjour mes chers lecteurs et lectrices du journal,

Aujourd’hui, je vais parler d’une histoire qui remonte à loin, mais qui s’est avérée cruelle à tous les niveaux, celle de la Première Guerre mondiale.

Entre 1914 et 1918, ce sont 80 millions de personnes qui vivront cette guerre terrible. Environ 10 millions d’âmes seront fauchées par les balles, les bombardements, brûlées, dévorées par les poux et les rats ou tuées par des épidémies. De plus, 8 millions de soldats sont aussi blessés. C’est un bilan catastrophique qui mettra le vieux continent à feu et à sang

Mais avant le déclenchement de cette guerre, des hommes s’élèveront contre celle-ci. En France, Jean Jaurès, le plus grand tribun de la classe ouvrière est inquiet. Il sait que dans toute l’Europe, beaucoup de patrons et grands industriels parlent sans retenue d’une guerre qui va éclater aux grands jours.

Jaurès dit: « […] tandis que tous les peuples et tous les gouvernements veulent la paix, malgré tous les congrès de la philanthropie internationale, la guerre peut naître toujours d’un hasard toujours possible […]. Toujours votre société violente et chaotique, même quand elle veut la paix, même quand elle est à l’état d’apparent repos, porte en elle la guerre, comme une nuée dormante porte l’orage. (Très bien ! très bien ! à l’extrême gauche.)

Messieurs, il n’y a qu’un moyen d’abolir la guerre entre les peuples, c’est abolir la guerre économique, le désordre de la société présente, c’est de substituer à la lutte universelle pour la vie — qui aboutit à la lutte universelle sur les champs de bataille — un régime de concorde sociale et d’unité.

Et voila pourquoi si vous regardez non aux intentions qui sont toujours vaines, mais à l’efficacité des principes et à la réalité des conséquences, logiquement, profondément, le Parti socialiste est, dans le monde, aujourd’hui, le seul parti de la paix. »

Les efforts de Jaures seront cependant vains, il sera assassiné dans un café de Paris et le dernier bastion français antiguerre tombe avec lui. C’est le début de la fin. 

Mais tout cela prend racine le 28 juin 1914.

La machine infernale va se déclencher un dimanche lors l’assassinat, à Sarajevo, de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie, et de son épouse. Dès lors, c’est tout l’empire austro-hongrois qui s’effondre de l’intérieur et qui provoquera cette guerre. Issue de conflits qui prennent racine dans des luttes diplomatiques concernant des problèmes autant ethniques, colonialiste qu’économique, elle divisera l’Europe et la plongera dans une longue nuit de plus de 4 années cauchemardesques. 

Pour conclure, les besoins grandissants des grandes puissances colonialistes ont précipité les hommes à se faire la guerre, et tout ça pour des questions de pouvoir, de différence raciales et de tensions entre les différents peuples et, bien entendu, à cause de notre pire ennemie: l’argent. Et 10 000 000 de vies prises plus tard, le problème sera loin d’être réglé. Les sanctions imposées aux peuples qui ont perdu cette guerre (en particulier l’Allemagne) ne fera que nourrir des conditions propices – pendant les deux prochaines décennies – à l’éclosion du plus grand conflit que l’humanité n’aura jamais connu : la Deuxième Guerre mondiale…

Leçon à retenir: apprendre de ses erreurs n’est pas une compétence que l’l’Homme possède à la naissance…    

Flavius Aetius, le dernier Romain

Mis en avant

Flavius Aetius, le dernier Romain  

Par Guillaume Flibotte  

Trahisons, conflits, assassinats et jalousie seront servis dans ce texte que j’ai eu beaucoup de plaisir à écrire. Voici donc l’histoire de Flavius Aetius qui se déroule vers la fin de l’antiquité du 5ème siècle… Attachez vos connaissances historiques et suivez moi dans cette belle aventure!

Continuer la lecture

Océan de plastique, une menace plus que sérieuse…

Mis en avant

Océan de plastique, une menace plus que sérieuse…

Par: Guillaume Flibotte

Bonjour tout le monde je me présente : Guillaume Flibotte. Ceci est mon premier texte pour le journal étudiant et je viens vous parler d`un sujet très important : celui de la pollution et des déchets de plastique qu`on retrouve dans les océans. Il est important de connaitre l`ampleur et la quantité de déchets de plastique que nous jetons inconsciemment un peu n’importe où et qui se retrouvent dans la mer. L’océan est un garde-manger et nous devons le protéger!

Tout d’abord, savez-vous que 80% de la pollution qu’on retrouve dans les eaux vient de la surface de la planète? On peut donner une multitude de raisons qui expliquent pourquoi on arrive à un résultat aussi dramatique. Par exemple, il y a, dans certains dentifrices, de microscopiques billes de plastique qui ne sont pas bien filtrées dans les usines d`épuration. Ainsi, elles se retrouvent malheureusement dans nos rivières pour un jour finir dans l`océan. De plus, 10% de la production mondiale de plastique finit par disparaître… et où nous les retrouvons, ces 10% ?

Dans l`eau!

Ensuite, on compte environ six millions de tonnes de plastique récoltées par année dans notre fameux garde-manger…  Oh! Et j’ai oublié de vous parler de ce merveilleux nouveau continent, avec une plage à couper de souffle, une flore abondante et des animaux qui vivent là-bas… Non une plaisanterie plate, désolez! Je parle plutôt d`un continent où l’on retrouve 300 000 fragments de plastique par km/carré et ce, sur une superficie de 3.5 millions de km/carré. Ce Qui fait environs un poids total de 17 500 tonnes de déchets de plastique que nous retrouvons dans l`océan. Tout ça représente la totalité de cinq îles de plastique qu’on retrouve dans le monde!

Sans compter les déchets échoués sur les rives de plusieurs endroits dans le monde….

Cependant, il y a aussi eu une belle découverte par une scientifique espagnole qui se nomme Frederica Bercchini. Elle a récemment découvert – involontairement –  une sorte de ver qui a la capacité de manger le plastique. Qui sait, peut-être que si on comprend son système digestif, on pourrait trouver un moyen d’éliminer le plastique dans la mer?

En somme, je tiens à vous remercier de lire ce texte sur un sujet que je considère comme étant plus qu’important pour nous, les être humains.

Alors, faites-moi plaisir :  attention avec vos déchets en plastique, ils représentent une menace pour notre avenir!

 

Négliger, c’est faire du mal!

Mis en avant

Négliger, c’est faire du mal!

Par: Sébastien Lussier

Bonjour chers lecteurs et lectrices du journal étudiant. Aujourd’hui, je vais vous parler de négligence envers les jeunes. 

Expérience personnelle

Premièrement, je veux vous parler de la négligence parce que moi-même j’en ai été témoin… pas de mes parents, mais dans mes lieux d’accueil. Et je voudrais vous dire que la négligence envers qui que ce soit n’est pas acceptable. Pour ma part, j’ai vu mes proches se faire frapper, se faire crier dessus tous les jours et se faire traiter de plein de noms. Encore aujourd’hui, ça les hante.

Les dégâts

Deuxièmement, ce n’est pas juste vos parents qui peuvent vous détruire, il peut y avoir plein de gens mal intentionnés dans le monde, comme par exemple : les oncles, les tantes, la famille d’accueil, les voisins, les amis, les criminels, etc. Tout ce monde peut avoir le pouvoir de vous briser, c’est pour ça que vous devez être bien entourés de bonnes personnes. Les dégâts, suite à la négligence envers un enfant ou un adulte, sont très pénibles et ils restent toute la vie dans la tête de ces personnes.

Puis, ceux qui ont vécu la négligence dans leur enfance ont plus de misère à se faire des amis ou à faire du social avec leurs pairs, ça mène jusqu’à la dépression et si rien n’est fait, ça peut mener jusqu’au suicide.

Lignes téléphoniques et aide des intervenants

Si vous êtes victimes de ce genre de violence, il y a des lignes téléphoniques, comme par exemple : Tel jeunes et la police. Si vous avez été négligés dans votre enfance, c’est bon d’en parler avec des intervenants de tous genres. Puis, je ne vous souhaite pas cette affaire-là à vous… ou que d’autres brisent la vie de vos proches.

Soyons bons les uns pour les autres!

Merci!

Sébastien Lussier, chroniqueur au journal étudiant L’Agora.

 

TSA, DI et TDAH… Des mots sur des maux

Mis en avant

Allô mes chers lecteurs et lectrices du journal étudiant   

J’espère que vous allez bien aujourd’hui, car je vais vous raconter une histoire vraie de la vie. Avez- vous déjà entendu parler des maladies physiques ou mentales comme par exemple le TSA, la DI ou le TDAH? 

                 

Pour quelqu’un qui a un TSA, qui veut dire trouble du spectre de l’autisme,  il se peut que le côté social soit plus problématique, il se peut aussi que celui ou celle qui a un TSA puisse se fâcher plus rapidement. Il peut aussi, parfois, sembler différent des autres; il peut parfois rester tout seul dans son coin…  

Ceux qui ont une déficience intellectuelle (DI) peuvent avoir des moins bonnes notes à l’école ou avoir des difficultés à se faire des amis ou à s’exprimer correctement. La DI est due à un retard mental qui se développe quand on est jeune ou à l’âge adulte.

Il a trois niveaux de déficience intellectuelle: légère, moyenne et profonde.  La personne légèrement affectée est capable de faire des choses par elle-même, mais avec l’aide d’une personne. La personne atteinte moyennement a besoin d’aide pour certaines choses. Puis, ceux qui sont atteints profondément ne peuvent rien faire par eux-même.

Moi-même je suis déficient léger.

Ensuite, il y a le TDAH qui veut dire: trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité. Ceux qui ont ce trouble ont beaucoup trop d’énergie, il faut toujours qu’ils bougent tout le temps ou ils ont besoin de parler beaucoup. Moi, j’ai aussi un TDAH, j’aime vraiment parler et m’exprimer.

Et pour savoir si on a un TDAH, il faut faire des tests quand on est petit avec des médecins professionnels.

Maintenant que vous savez ce que sont le TSA, la DI et le TDAH,  j’aimerais vous dire que les personnes qui sont atteintes de cette maladie sont comme vous, mais avec des difficultés et des défis différents.

J’en suis la preuve!

Je vis avec la déficience intellectuelle et le TDAH et cela ne m’empêche pas d’être étudiant, d’avoir des amis, d’accomplir plein de choses et aussi… d’être journaliste en herbe!!!

En terminant, si vous croisez des gens qui souffrent aussi d’un de ces troubles, n’ayez pas peur d’aller vers eux, ils sont très attachants!

Merci beaucoup!

De votre chroniqueur du journal étudiant,

Sébastien Lussier

À la prochaine tout le monde!!!     

Apprendre en jouant, ça se peut?

Mis en avant

Chronique- Dominik Lagacé

Apprendre en jouant, ça se peut?

Mes chers histovores, bonjour! Aujourd’hui, en ce crépuscule de l’an 2018, j’ai eu l’idée de combiner deux de mes plus grandes passions. J’aimerais vous parler du lien étroit entre les jeux vidéo et l’histoire. Pour rendre un scénario intéressant, les développeurs doivent parfois contourner la réalité, ce qui engendre parfois une connaissance erronée du passé. Cela dit, certains jeux recèlent une histoire magnifique et relativement fidèle au niveau de la mise en contexte. Je vous parlerai donc de quelques titres qui ont su se servir du réel afin de créer une pure fiction. Je citerai donc trois titres qui me tiennent beaucoup à coeur.

 

Assassin’s Creed

Entre les promenades au Colisée de Rome, en passant par la bibliothèque d’Alexandrie (Égypte) pour finalement assister à la bataille des Thermopyles au côté de Léonidas 1er  en Grèce, cette série culte a permis à beaucoup de personnes, dont moi, de voyager dans plusieurs coins du monde sans avoir à dépenser une fortune. Même si le personnage principal de chaque jeu ainsi que sa quête est complètement invraisemblable, les lieux, les événements et les personnages historiques eux, sont bien réels! Il y a des personnages charismatiques tels que César Borgia (1475-1507), Léonard de Vinci (1452-1519) et Cléopâtre (69 av. J-C jusqu’à 30 av. J-C) en chair et en os! D’ailleurs, dans l’épisode nommé Origins, il est possible de faire des visites guidées à travers tout l’Égypte. Apprenez sur le quotidien des habitants ou allez explorer des théories sur l’aménagement intérieur des pyramides de Gizeh. À vous de voir! Même s’il est presque impossible d’avoir un récit totalement exact, Assassin’s Creed reste une encyclopédie en matière de références historiques avec lesquelles il est possible de récolter de l’information pour faire des recherches par la suite à l’aide de lien externe.

 

God of War

Série développée par le studio de Santa Monica, God of War est une franchise particulière. Elle se consacre plutôt aux mythologies, ce qui laisse place à beaucoup de fantaisies et d’interprétations. Puisque les religions et les mythologies ont été au cœur même des sociétés passées, elles ont autant d’importance dans l’apprentissage que tout le reste. Certes, certains aspects sont plus difficiles à déchiffrer, mais avec de la rigueur, il est tout à fait possible de confirmer des hypothèses et d’accroître ses connaissances dans le domaine. Il y a jusqu’à présent sept jeux, soit six dans le monde grec et un seul (le plus récent) dans l’univers nordique. Dans ces jeux, tout particulièrement le dernier volet, il est possible d’en apprendre beaucoup sur l’Arbre cosmique et de ces neuf mondes. Vous pourrez aussi trouver des fresques un peu partout qui agrémenteront votre journal de bord. Finalement, vous pourrez naviguer sur le lac des neuf et y faire une rencontre indescriptible. Ce qui est parfois oublié dans le domaine du jeux vidéo, c’est tout le travail exécuté par des experts afin de rendre tout ceci cohérent et que tout type de personne, connaissant ou non sur le sujet, puisse apprendre de façon juste et agréable.    

 

Kingdom Come Deliverance

Pour finir, j’aimerais parler d’un coup de cœur 2017. Ce jeu, sorti en février, prône le réalisme historique avant tout. Kingdom Come Deliverance est une œuvre développée par un studio tchèque. On y incarne Henry de Skalice, un fils de forgeron, voulant découvrir le monde. L’histoire se déroule au début du 15ème siècle en Bohême, alors que le roi et empereur du Saint-Empire Germanique, Charles IV, est décédé. Henry, pris dans un conflit entre l’héritier Venceslas IV et Sigismond de Luxembourg, verra sa vie chamboulée et son destin changé à jamais.

 

L’univers de Kingdom Come regorge comme Assassin’s Creed,  mais de façon plus poussée, d’événements, de lieux et de personnages réalistes. Toutes vos actions et vos paroles sont prises en compte et punies avec les sentences de l’époque. Amende, prison ou mort, rien n’est pris à la légère. Votre personnage doit apprendre à lire afin de pouvoir effectuer telle ou telle action, ce qui renforce le réalisme. Les références bibliques sont également visibles dans le mode de vie des paysans. Signe de croix, prières et messes sont au rendez-vous. Les statuts sociaux sont aussi très présents. La plupart des gens pauvres sont mendiants ou cultivateurs, tandis que les bourgeois eux, possèdent commerces et établissements coûteux.   

 

Tout le long du jeu, vos découvertes seront ajoutées au Codex: tantôt l’agriculture, tantôt plaisir de la chair, ce journal contient absolument tout sur la vie et le fonctionnement de la société de la Bohème durant le 15ème siècle.

En conclusion, même si la passion des jeux vidéo peut sembler enfantine en plus d’apporter quelques inconvénients pour le cerveau et la vie sociale, celle-ci m’a toute de même permise de voyager et d’apprendre là où d’autres domaines ne m’auraient rien rapporté. Comme quoi, lorsque quelque chose est bien fait et fidèle à ses sources, cela peut nous en apprendre et enrichir nos connaissances!   

 

Qu’est-ce que l’anxiété ?

Mis en avant

Yoan Pelletier- Chronique

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété est une émotion qui s’apparente à la peur. Elle ressemble parfois à un vague malaise, parfois à un état d’appréhension. Notre gorge ou notre estomac sont noués, on a de la difficulté à respirer, notre cœur palpite et des sueurs apparaissent. Ce sont tous des symptômes qui peuvent se transformer pour certains en un état de détresse plus ou moins intense. Il faut savoir qu’à un certain degré ainsi qu’à une certaine fréquence, c’est un sentiment tout à fait normal et que tout le monde autour de soi vit du stress à un moment ou à un autre, selon ce qu’il se passe dans leur vie. Sinon, on peut essayer de se trouver des moyens pour s’en libérer comme d’en parler à quelqu’un qui nous est cher ou à un professionnel. On peut aussi écouter de la musique, faire de la lecture, méditer, etc. Chacun peut avoir sa petite « recette ».  Ces méthodes ne supprimeront peut-être pas toutes vos angoisses d’un coup, mais pourraient tout de même vous être utile.

Personnellement, ça m’aide beaucoup de m’évader dans un livre ou de prendre un moment pour me retrouver seul avec moi-même, en écoutant de la musique que j’apprécie. J’aime aussi prendre une marche pour m’aérer les esprits, pour moi c’ est d’autant plus bénéfique.

Les troubles anxieux fréquents sont l’anxiété généralisée, qui est caractérisée par de l’inquiétude ou de la crainte persistante sans motif réel dont 5% de la population est atteint. Il y a aussi le trouble obsessionnel compulsif, se décrivant par des idées ou des pensées anxiogènes répétitives et persistantes qui touche 2,5% de la population. Le trouble de la panique, lui, est en lien avec les périodes de panique extrême de façon répétée, puis il rejoint 1,5% à 3,5% de la population. L’état de stress post-traumatique, dépeint comme la répétition des rêves ou de souvenirs d’un événement traumatisant se retrouve dans 1 à 14% de la population. Sinon, l’agoraphobie ainsi que la phobie sociale sont exposés par la peur des endroits publics et par celle d’être embarrassé dans des situations sociales. Ils touchent 0,6% à 6% et 3% à 13% de la population. Chacun de ces différents troubles se retrouvent dans la catégorie de troubles mentaux et sont les plus répandus dans la population. De plus, chez les jeunes de 15 à 24 ans, ce sont les femmes (8,9%) qui en souffrent plus que les hommes (4,3%).

C’est tout de même une maladie qui se traite facilement par la médication et par la psychothérapie. Si vous croyez être atteint ou si vous connaissez quelqu’un qui en souffre, la principale chose à faire est de parler à votre médecin de famille. Il fera une évaluation approfondie et saura vous diriger chez un spécialiste.

Ne vous renfermez pas par rapport à vos angoisses, parlez-‍en !

Vous avez dit… Queer?

Mis en avant

Queer

Mélina Desmarais – Chronique

Qu’est-ce que cela veut dire être queer? Vous avez peut-être déjà entendu ce terme, d’origine anglo-saxonne, en vous posant cette question. Eh bien, ce mot a été et peut être utilisé de différentes façons.

Il faut savoir qu’au tout début, il s’agissait d’une insulte envers les gens n’appartenant pas aux normes hétérosexuelles et cisgenres. (Une personne cisgenre est une personne dont l’identité de genre est en accord avec le sexe qui lui est assigné à la naissance ou, autrement dit, l’inverse de transgenre.) À l’époque, cela signifiait bizarre ou étrange.

Selon le site Interligne (site d’aide et d’information concernant les sujets LGBTQ), le mot queer a par la suite été «réapproprié par les communautés LGBT de manière à en faire un symbole d’autodétermination et de libération plutôt qu’une insulte», 

Les personnes se décrivant comme queer, ne désirent pas s’imposer d’étiquettes telles que bisexuels, homosexuels, transgenres, etc. Il s’agit d’un terme plus fluide pour dire qu’on aime une personne et non son sexe ou son genre, ou pour dire qu’on ne s’identifie pas au système de binarité des genres imposés par la société. Ce mot regroupe alors toutes les identités de genres et orientations sexuelles.

Le terme queer est également utilisé, de plus en plus souvent, par des alliés de la communauté LGBTQ+ , qui croit en la théorie queer. Certaines personnes connues et influentes, comme Lily Rose Depp, la fille de Johnny Depp, se disent queer pour soutenir les jeunes de la diversité sexuelle et pluralité des genres. D’ailleurs, cette dernière mentionne avoir dit cela juste pour faire comprendre que vous n’avez pas à étiqueter votre sexualité.

Pour être plus clair, selon Wikipédia, cette théorie «propose que la sexualité mais aussi le genre social, masculin ou féminin, d’un individu ne sont pas déterminés exclusivement par son sexe biologique (mâle ou femelle), mais également par son environnement socio-culturel, par son histoire de vie et par ses choix personnels».

Ce qui veut tout simplement dire que nous devrions arrêter de croire que tout le monde naît hétérosexuel et cisgenre.

En conclusion, il faut retenir que le mot queer n’est plus une insulte, cela représente désormais la communauté LGBTQ+ et ceux qui adhère à la théorie queer. Et les partisans de cette théorie, qui est aussi liée au féminisme, ne sont pas près de se taire. Au contraire, ils continueront à se battre pour faire valoir leurs droits.

Sources:

https://www.vice.com/en_us/article/avy9vz/can-straight-people-be-queer-435

http://interligne.co/faq/que-signifie-le-terme-allosexuel-queer/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_queer