Monde de Terreurs

Mis en avant

Monde de Terreurs

Par: Dominik Lagacé

Théâtre de folies visuelles

Festival des fantasmaphobies

Les yeux d’un regard, unis

Tous deux fixés sur cette terreur universelle

 

Brouillard enveloppant la conscience

Incohérence et irrationalité en dominance

Le cœur au pas de course

Je m’enfuis en douce

Tremblement dans les racines de mon corps

Pluies torrentielles et averses fortes comme un port

Peau humidifiée et blême

Enlacement par la peur elle-même

 

Barricadé et solitaire: «Personne n’entre!’»

Ce démon fait pression sur mes tempes

Voilant ma vue d’une couverture d’eau salée

Il m’engourdit, je ne peux plus bouger

Sang bouillonnant comme liquide sous chaleur

La pression de mon être est à son paroxysme

Même ceux qui m’aiment, dans ma tête me haïssent

 

Se tenant formellement derrière moi

Tel un mur qui me cache sous son ombre

Il prend possession de mon être et de mon vivant

Posant sa main sur ma tête, il transfère cauchemar et mal-être

J’expulse douleur et peur d’une méthode ayant peu d’honneur

Puisque je suis incapable de le dire, il préfère me voir vomir

 

Je cherche lumière et air

Sous l’espoir des réverbères

Foule de monstres-horrifiques

Naissance de troubles-panique

À l’extérieur le temps est bête

À l’intérieur c’est la fête, c’est la tempête

La Marge : en prison! Ne passez pas GO, ne réclamez pas 200$

Mis en avant

Le 30 mai dernier, les élèves et accompagnateurs de La Marge – école de la rue – sont allés visiter la vieille prison de Trois-Rivières.

Une fois sur place, nous avons pu visiter quelques expositions dont une sur l’histoire de la bière au Québec, une sur des jouets anciens et une autre sur le western. Par la suite, un guide nous a donné rendez-vous pour la visite officielle de la prison qui dure environ une heure et quart.

Ce guide, un ancien détenu, explique les conditions de détention qui sévissaient dans cet endroit qui a été fermé pour insalubrité dans les années 80. Il n’y avait, par exemple, aucune toilette (sauf celle du directeur!), alors les prisonniers, déjà en surpopulation, devaient faire leurs besoins dans un … seau! Bien oui, à la vue de tous! Disons que notre guide (Réjean) a très bien su partager les difficiles conditions dans lesquelles il a vécu quelques années… Je vous souhaite de vivre son expérience! Je ne vous en dis pas plus car vous devez aller visiter cet endroit au moins une fois dans votre vie… Prévoyez un journée (transport, le temps de diner, etc.). Avant de repartir, nous nous sommes un peu promenés en ville (et une bonne crème glacée nous est tombée dans les mains!).

Si vous avez un peu de temps, vous pourriez combiner le musée des Ursulines qui ne se trouve pas très loin de la prison… les deux activités pourraient agréablement remplir votre journée!

 

Bonne visite!

Véronique

Enseignante à La Marge – École de la rue

Site web de la prison : https://museepop.ca/vieille-prison/visite-experience-en-prison

Site web du musée des Ursulines, si jamais… : http://www.musee-ursulines.qc.ca/

Océan de plastique, une menace plus que sérieuse…

Mis en avant

Océan de plastique, une menace plus que sérieuse…

Par: Guillaume Flibotte

Bonjour tout le monde je me présente : Guillaume Flibotte. Ceci est mon premier texte pour le journal étudiant et je viens vous parler d`un sujet très important : celui de la pollution et des déchets de plastique qu`on retrouve dans les océans. Il est important de connaitre l`ampleur et la quantité de déchets de plastique que nous jetons inconsciemment un peu n’importe où et qui se retrouvent dans la mer. L’océan est un garde-manger et nous devons le protéger!

Tout d’abord, savez-vous que 80% de la pollution qu’on retrouve dans les eaux vient de la surface de la planète? On peut donner une multitude de raisons qui expliquent pourquoi on arrive à un résultat aussi dramatique. Par exemple, il y a, dans certains dentifrices, de microscopiques billes de plastique qui ne sont pas bien filtrées dans les usines d`épuration. Ainsi, elles se retrouvent malheureusement dans nos rivières pour un jour finir dans l`océan. De plus, 10% de la production mondiale de plastique finit par disparaître… et où nous les retrouvons, ces 10% ?

Dans l`eau!

Ensuite, on compte environ six millions de tonnes de plastique récoltées par année dans notre fameux garde-manger…  Oh! Et j’ai oublié de vous parler de ce merveilleux nouveau continent, avec une plage à couper de souffle, une flore abondante et des animaux qui vivent là-bas… Non une plaisanterie plate, désolez! Je parle plutôt d`un continent où l’on retrouve 300 000 fragments de plastique par km/carré et ce, sur une superficie de 3.5 millions de km/carré. Ce Qui fait environs un poids total de 17 500 tonnes de déchets de plastique que nous retrouvons dans l`océan. Tout ça représente la totalité de cinq îles de plastique qu’on retrouve dans le monde!

Sans compter les déchets échoués sur les rives de plusieurs endroits dans le monde….

Cependant, il y a aussi eu une belle découverte par une scientifique espagnole qui se nomme Frederica Bercchini. Elle a récemment découvert – involontairement –  une sorte de ver qui a la capacité de manger le plastique. Qui sait, peut-être que si on comprend son système digestif, on pourrait trouver un moyen d’éliminer le plastique dans la mer?

En somme, je tiens à vous remercier de lire ce texte sur un sujet que je considère comme étant plus qu’important pour nous, les être humains.

Alors, faites-moi plaisir :  attention avec vos déchets en plastique, ils représentent une menace pour notre avenir!

 

Négliger, c’est faire du mal!

Mis en avant

Négliger, c’est faire du mal!

Par: Sébastien Lussier

Bonjour chers lecteurs et lectrices du journal étudiant. Aujourd’hui, je vais vous parler de négligence envers les jeunes. 

Expérience personnelle

Premièrement, je veux vous parler de la négligence parce que moi-même j’en ai été témoin… pas de mes parents, mais dans mes lieux d’accueil. Et je voudrais vous dire que la négligence envers qui que ce soit n’est pas acceptable. Pour ma part, j’ai vu mes proches se faire frapper, se faire crier dessus tous les jours et se faire traiter de plein de noms. Encore aujourd’hui, ça les hante.

Les dégâts

Deuxièmement, ce n’est pas juste vos parents qui peuvent vous détruire, il peut y avoir plein de gens mal intentionnés dans le monde, comme par exemple : les oncles, les tantes, la famille d’accueil, les voisins, les amis, les criminels, etc. Tout ce monde peut avoir le pouvoir de vous briser, c’est pour ça que vous devez être bien entourés de bonnes personnes. Les dégâts, suite à la négligence envers un enfant ou un adulte, sont très pénibles et ils restent toute la vie dans la tête de ces personnes.

Puis, ceux qui ont vécu la négligence dans leur enfance ont plus de misère à se faire des amis ou à faire du social avec leurs pairs, ça mène jusqu’à la dépression et si rien n’est fait, ça peut mener jusqu’au suicide.

Lignes téléphoniques et aide des intervenants

Si vous êtes victimes de ce genre de violence, il y a des lignes téléphoniques, comme par exemple : Tel jeunes et la police. Si vous avez été négligés dans votre enfance, c’est bon d’en parler avec des intervenants de tous genres. Puis, je ne vous souhaite pas cette affaire-là à vous… ou que d’autres brisent la vie de vos proches.

Soyons bons les uns pour les autres!

Merci!

Sébastien Lussier, chroniqueur au journal étudiant L’Agora.

 

le Club de Nutrition et d’Alimentation du comité sport du CFM vous questionne à nouveau :

?Mythe ou réalité?

Boire du lait chaud favorise le sommeil…Résultats de recherche d'images pour « verre de lait »

C’est un mythe puisqu’aucune étude sérieuse n’est parvenue à démontrer que le lait chaud permet de mieux dormir et de s’endormir plus rapidement.

Des spécialistes ont longtemps pensé qu’un acide aminé, le tryptophane, présent dans le lait participait à la production de l’hormone du sommeil, mais cela s’est avéré faux.

SARCA mobile: votre avenir vient à vous!

L’Agora

SARCA Mobile

Bonjour étudiants du CFM,

Le SARCA offre maintenant ses services dans toutes les municipalités de la MRC des Maskoutains. En effet, grâce au projet SARCA Mobile, une conseillère en information scolaire & professionnelle (Audrey Gatineau) effectue la promotion des services dans chacune des municipalités et rencontre les citoyens directement dans leur milieu. C’est grâce à la collaboration des élus municipaux et plusieurs autres partenaires de la MRC que ce projet est réalisable. De façon concrète, l’accès aux services SARCA est plus facile afin que les adultes puissent être accompagnés dans la réflexion et la réalisation de leur projet personnel, scolaire ou professionnel.

Voici les municipalités visées par ce projet :

  • La Présentation
  • Saint-Barnabé-Sud
  • Saint-Bernard-de-Michaudville
  • Saint-Damasse
  • Sainte-Dominique
  • Sainte-Hélène-de-Bagot
  • Sainte-Madeleine
  • Sainte-Marie-Madeleine
  • Saint-Hugues
  • Saint-Jude
  • Saint-Liboire
  • Saint-Louis
  • Saint-Marcel-de-Richelieu
  • Saint-Pie
  • Saint-Simon
  • Saint-Valérien-de-Milton

Un rappel des services offert par votre SARCA de Saint-Hyacinthe

  • Orientation et information scolaire et professionnelle
  • Analyse du dossier scolaire / Relevés de notes / Bulletins
  • Exploration et reconnaissance des acquis
  • Accompagnement et suivi en formation

Voici Audrey !

audrey.gatineau@cssh.qc.ca

450 773-8401, poste 6731

 

 

Des organismes qui font du bien

Mis en avant

Des organismes qui font du bien

Par: Jany-Ève Lapointe

 

Puisqu’il y a dans la vie des moments où on voudrait être épaulé et d’autres où on aurait besoin de soutien moral ou financier, j’ai décidé de vous faire découvrir les organisations communautaires de notre belle région. Au fil du temps, j’essaierai de faire le tour, sous forme de thème, de tout ce qui existe comme aide et support offert dans la ville de St-Hyacinthe.

Ce que j’ai décidé de vous faire découvrir en premier, ce sont les banques alimentaires. Plusieurs d’entre elles demandent des renseignements sur votre situation comme un bail, une preuve de revenu, une facture courante, etc. Avec tous ces renseignements en main, vous pouvez vous y rendre.

Une des banques alimentaires,

Le Centre de bénévolat, situé au 1015 rue Dessaulles, a la possibilité de vous procurer une aide alimentaire immédiate ou de vous diriger vers les organismes pouvant vous aider. Il y a deux moyens d’avoir un rendez-vous:

1- Téléphoner au (450) 773-4966

2- Se rendre sur place, du lundi au vendredi dès 13h00

* Apportez avec vous les renseignements sur votre situation (preuve de revenu, bail, facture courante) et vos sacs réutilisables.

Lien: https://cabvr.org/lieu/centre-de-benevolat-de-st-hyacinthe/

 

Autre banque alimentaire: Le Comptoir-Partage la Mie, située au 620 avenue Mondor.

Les critères pour y être admissible sont:

  • Avoir 18 ans ou plus
  • Être résident de St-Hyacinthe
  • Répondre aux critères d’admissibilité (preuve de revenu, bail, facture courante)

Pour de plus amples renseignements, téléphonez au : (450) 774-0494

La distribution alimentaire a lieu tous les mercredis de 9h à 15h.

* N’oubliez pas vos sacs réutilisables

Lien: http://www.la-mie.com/

Et finalement la dernière banque alimentaire est le Centre d’entraide des Maskoutains. Pour avoir accès à un dépannage alimentaire, vous devez vous rendre à l’église évangéliste située au 405 boulevard Laurier Ouest à Ste-Marie-Madeleine. Les portes ouvrent à midi, chaque vendredi. On y offre du café, du jus et des biscuits. Les inscriptions débutent à 14h30 et la distribution se fait à partir de 16h.

Le coût est de 12$

* Il est préférable d’amener avec vous vos sacs réutilisables.

Le Centre offre aussi d’autres services que vous pourrez découvrir sur leur site internet.

Lien: https://www.centredentraidemaskoutain.org/

 

Merci et à très bientôt!

 

 

TSA, DI et TDAH… Des mots sur des maux

Mis en avant

Allô mes chers lecteurs et lectrices du journal étudiant   

J’espère que vous allez bien aujourd’hui, car je vais vous raconter une histoire vraie de la vie. Avez- vous déjà entendu parler des maladies physiques ou mentales comme par exemple le TSA, la DI ou le TDAH? 

                 

Pour quelqu’un qui a un TSA, qui veut dire trouble du spectre de l’autisme,  il se peut que le côté social soit plus problématique, il se peut aussi que celui ou celle qui a un TSA puisse se fâcher plus rapidement. Il peut aussi, parfois, sembler différent des autres; il peut parfois rester tout seul dans son coin…  

Ceux qui ont une déficience intellectuelle (DI) peuvent avoir des moins bonnes notes à l’école ou avoir des difficultés à se faire des amis ou à s’exprimer correctement. La DI est due à un retard mental qui se développe quand on est jeune ou à l’âge adulte.

Il a trois niveaux de déficience intellectuelle: légère, moyenne et profonde.  La personne légèrement affectée est capable de faire des choses par elle-même, mais avec l’aide d’une personne. La personne atteinte moyennement a besoin d’aide pour certaines choses. Puis, ceux qui sont atteints profondément ne peuvent rien faire par eux-même.

Moi-même je suis déficient léger.

Ensuite, il y a le TDAH qui veut dire: trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité. Ceux qui ont ce trouble ont beaucoup trop d’énergie, il faut toujours qu’ils bougent tout le temps ou ils ont besoin de parler beaucoup. Moi, j’ai aussi un TDAH, j’aime vraiment parler et m’exprimer.

Et pour savoir si on a un TDAH, il faut faire des tests quand on est petit avec des médecins professionnels.

Maintenant que vous savez ce que sont le TSA, la DI et le TDAH,  j’aimerais vous dire que les personnes qui sont atteintes de cette maladie sont comme vous, mais avec des difficultés et des défis différents.

J’en suis la preuve!

Je vis avec la déficience intellectuelle et le TDAH et cela ne m’empêche pas d’être étudiant, d’avoir des amis, d’accomplir plein de choses et aussi… d’être journaliste en herbe!!!

En terminant, si vous croisez des gens qui souffrent aussi d’un de ces troubles, n’ayez pas peur d’aller vers eux, ils sont très attachants!

Merci beaucoup!

De votre chroniqueur du journal étudiant,

Sébastien Lussier

À la prochaine tout le monde!!!