Anne Marie Joseph, une enseignante d’exception!

Anne Marie Joseph, une enseignante d’exception!

Par: Alixia Bernard 

Anne Marie Joseph est une professeure d’anglais au CFM en secondaire 3-4-5. Elle est d’origine française, plus précisément du sud-ouest de la France à Angoulême, cependant elle n’est pas Française pure laine (l’Espagne et l’Allemagne ne sont pas loin). Aujourd’hui, elle habite à Drummondville avec son conjoint et son garçon. Avant, elle était à Bécancour, en Mauricie, pas très loin de Trois-Rivières. Elle parle 6 langues différentes soit l’anglais, le français qu’elle parle quotidiennement, un peu moins l’allemand, l’italien et le serbe qu’elle ne pratique plus vraiment aujourd’hui.

Anne Marie vit au Québec, puis sa famille habite en France et aux États-Unis.  Alors, une fois par année, elle va rendre visite à ses proches. Elle aime beaucoup notre pays, elle trouve ça magnifique avec de la belle nature, l’espace et les gens charmants. 

Malgré les merveilles gastronomiques françaises, notre valeureuse enseignante aime particulièrement certains mets du Québec comme la tarte aux noix de pécans et elle adore aller au restaurant Pacini. Elle rafole aussi de musique classique, conséquence de 13 ans de cours de piano!

Maintenant, le métier de notre belle Anne Marie. Quand elle était enfant, à l’âge de 4 ans, elle a dit à son professeur qu’elle voulait devenir voyagiste parce qu’elle aimait les voyages. Ensuite, à l’âge de 8 ans, elle voulait devenir traductrice, ce qu’elle a fait, mais ça ne lui a pas plu. Aujourd’hui, elle est devenue enseignante d’anglais. 

Avez-vous remarqué que tous les métiers qu’elle désirait faire son tous reliés à la langue?

Elle a choisie ce métier d’enseignante parce qu’elle aime beaucoup donner aux autres et partager ses connaissances. Pour devenir enseignante d’anglais, elle a étudié à l’université en France, en Angleterre également, mais quand elle est arrivée au Québec, elle a dû recommencer pour avoir son diplôme d’enseignante. Ici, le Ministère de l’éducation n’accepte pas les diplômes de la France, alors elle a dû aller à l’Université de Trois-Rivières (UQTR).

Ensuite, ce qu’elle aime le plus comme enseignante c’est d’échanger avec ses élèves. Elle concidère qu’elle apprend beaucoup de ses élèves: elle n’est pas la seule à tout savoir!  Elle croit aussi qu’on est en perpétuel apprentissage. De plus, elle utilise souvent internet pour chercher nouvelles activités reliées à l’anglais, elle cherche toujours à s’améliorer et apprendre sur toutes sortes de sujets. C’est un apprentissage quotidien pour elle aussi. 

En terminant, elle ne vieillit jamais grâce à ses élèves. Chaque année, elle a une nouvelle génération, avec de nouvelles idées. D’un côté, c’est sûr qu’elle vieillit physiquement, mais mentalement, elle reste jeune et elle trouve ça merveilleux. Elle adore les élèves, elle les trouve extraordinaires et gentils. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *