Qu’est-ce que l’anxiété ?

Yoan Pelletier- Chronique

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété est une émotion qui s’apparente à la peur. Elle ressemble parfois à un vague malaise, parfois à un état d’appréhension. Notre gorge ou notre estomac sont noués, on a de la difficulté à respirer, notre cœur palpite et des sueurs apparaissent. Ce sont tous des symptômes qui peuvent se transformer pour certains en un état de détresse plus ou moins intense. Il faut savoir qu’à un certain degré ainsi qu’à une certaine fréquence, c’est un sentiment tout à fait normal et que tout le monde autour de soi vit du stress à un moment ou à un autre, selon ce qu’il se passe dans leur vie. Sinon, on peut essayer de se trouver des moyens pour s’en libérer comme d’en parler à quelqu’un qui nous est cher ou à un professionnel. On peut aussi écouter de la musique, faire de la lecture, méditer, etc. Chacun peut avoir sa petite « recette ».  Ces méthodes ne supprimeront peut-être pas toutes vos angoisses d’un coup, mais pourraient tout de même vous être utile.

Personnellement, ça m’aide beaucoup de m’évader dans un livre ou de prendre un moment pour me retrouver seul avec moi-même, en écoutant de la musique que j’apprécie. J’aime aussi prendre une marche pour m’aérer les esprits, pour moi c’ est d’autant plus bénéfique.

Les troubles anxieux fréquents sont l’anxiété généralisée, qui est caractérisée par de l’inquiétude ou de la crainte persistante sans motif réel dont 5% de la population est atteint. Il y a aussi le trouble obsessionnel compulsif, se décrivant par des idées ou des pensées anxiogènes répétitives et persistantes qui touche 2,5% de la population. Le trouble de la panique, lui, est en lien avec les périodes de panique extrême de façon répétée, puis il rejoint 1,5% à 3,5% de la population. L’état de stress post-traumatique, dépeint comme la répétition des rêves ou de souvenirs d’un événement traumatisant se retrouve dans 1 à 14% de la population. Sinon, l’agoraphobie ainsi que la phobie sociale sont exposés par la peur des endroits publics et par celle d’être embarrassé dans des situations sociales. Ils touchent 0,6% à 6% et 3% à 13% de la population. Chacun de ces différents troubles se retrouvent dans la catégorie de troubles mentaux et sont les plus répandus dans la population. De plus, chez les jeunes de 15 à 24 ans, ce sont les femmes (8,9%) qui en souffrent plus que les hommes (4,3%).

C’est tout de même une maladie qui se traite facilement par la médication et par la psychothérapie. Si vous croyez être atteint ou si vous connaissez quelqu’un qui en souffre, la principale chose à faire est de parler à votre médecin de famille. Il fera une évaluation approfondie et saura vous diriger chez un spécialiste.

Ne vous renfermez pas par rapport à vos angoisses, parlez-‍en !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *