Apprendre en jouant, ça se peut?

Chronique- Dominik Lagacé

Apprendre en jouant, ça se peut?

Mes chers histovores, bonjour! Aujourd’hui, en ce crépuscule de l’an 2018, j’ai eu l’idée de combiner deux de mes plus grandes passions. J’aimerais vous parler du lien étroit entre les jeux vidéo et l’histoire. Pour rendre un scénario intéressant, les développeurs doivent parfois contourner la réalité, ce qui engendre parfois une connaissance erronée du passé. Cela dit, certains jeux recèlent une histoire magnifique et relativement fidèle au niveau de la mise en contexte. Je vous parlerai donc de quelques titres qui ont su se servir du réel afin de créer une pure fiction. Je citerai donc trois titres qui me tiennent beaucoup à coeur.

 

Assassin’s Creed

Entre les promenades au Colisée de Rome, en passant par la bibliothèque d’Alexandrie (Égypte) pour finalement assister à la bataille des Thermopyles au côté de Léonidas 1er  en Grèce, cette série culte a permis à beaucoup de personnes, dont moi, de voyager dans plusieurs coins du monde sans avoir à dépenser une fortune. Même si le personnage principal de chaque jeu ainsi que sa quête est complètement invraisemblable, les lieux, les événements et les personnages historiques eux, sont bien réels! Il y a des personnages charismatiques tels que César Borgia (1475-1507), Léonard de Vinci (1452-1519) et Cléopâtre (69 av. J-C jusqu’à 30 av. J-C) en chair et en os! D’ailleurs, dans l’épisode nommé Origins, il est possible de faire des visites guidées à travers tout l’Égypte. Apprenez sur le quotidien des habitants ou allez explorer des théories sur l’aménagement intérieur des pyramides de Gizeh. À vous de voir! Même s’il est presque impossible d’avoir un récit totalement exact, Assassin’s Creed reste une encyclopédie en matière de références historiques avec lesquelles il est possible de récolter de l’information pour faire des recherches par la suite à l’aide de lien externe.

 

God of War

Série développée par le studio de Santa Monica, God of War est une franchise particulière. Elle se consacre plutôt aux mythologies, ce qui laisse place à beaucoup de fantaisies et d’interprétations. Puisque les religions et les mythologies ont été au cœur même des sociétés passées, elles ont autant d’importance dans l’apprentissage que tout le reste. Certes, certains aspects sont plus difficiles à déchiffrer, mais avec de la rigueur, il est tout à fait possible de confirmer des hypothèses et d’accroître ses connaissances dans le domaine. Il y a jusqu’à présent sept jeux, soit six dans le monde grec et un seul (le plus récent) dans l’univers nordique. Dans ces jeux, tout particulièrement le dernier volet, il est possible d’en apprendre beaucoup sur l’Arbre cosmique et de ces neuf mondes. Vous pourrez aussi trouver des fresques un peu partout qui agrémenteront votre journal de bord. Finalement, vous pourrez naviguer sur le lac des neuf et y faire une rencontre indescriptible. Ce qui est parfois oublié dans le domaine du jeux vidéo, c’est tout le travail exécuté par des experts afin de rendre tout ceci cohérent et que tout type de personne, connaissant ou non sur le sujet, puisse apprendre de façon juste et agréable.    

 

Kingdom Come Deliverance

Pour finir, j’aimerais parler d’un coup de cœur 2017. Ce jeu, sorti en février, prône le réalisme historique avant tout. Kingdom Come Deliverance est une œuvre développée par un studio tchèque. On y incarne Henry de Skalice, un fils de forgeron, voulant découvrir le monde. L’histoire se déroule au début du 15ème siècle en Bohême, alors que le roi et empereur du Saint-Empire Germanique, Charles IV, est décédé. Henry, pris dans un conflit entre l’héritier Venceslas IV et Sigismond de Luxembourg, verra sa vie chamboulée et son destin changé à jamais.

 

L’univers de Kingdom Come regorge comme Assassin’s Creed,  mais de façon plus poussée, d’événements, de lieux et de personnages réalistes. Toutes vos actions et vos paroles sont prises en compte et punies avec les sentences de l’époque. Amende, prison ou mort, rien n’est pris à la légère. Votre personnage doit apprendre à lire afin de pouvoir effectuer telle ou telle action, ce qui renforce le réalisme. Les références bibliques sont également visibles dans le mode de vie des paysans. Signe de croix, prières et messes sont au rendez-vous. Les statuts sociaux sont aussi très présents. La plupart des gens pauvres sont mendiants ou cultivateurs, tandis que les bourgeois eux, possèdent commerces et établissements coûteux.   

 

Tout le long du jeu, vos découvertes seront ajoutées au Codex: tantôt l’agriculture, tantôt plaisir de la chair, ce journal contient absolument tout sur la vie et le fonctionnement de la société de la Bohème durant le 15ème siècle.

En conclusion, même si la passion des jeux vidéo peut sembler enfantine en plus d’apporter quelques inconvénients pour le cerveau et la vie sociale, celle-ci m’a toute de même permise de voyager et d’apprendre là où d’autres domaines ne m’auraient rien rapporté. Comme quoi, lorsque quelque chose est bien fait et fidèle à ses sources, cela peut nous en apprendre et enrichir nos connaissances!   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *