Monde de Terreurs

Monde de Terreurs

Par: Dominik Lagacé

Théâtre de folies visuelles

Festival des fantasmaphobies

Les yeux d’un regard, unis

Tous deux fixés sur cette terreur universelle

 

Brouillard enveloppant la conscience

Incohérence et irrationalité en dominance

Le cœur au pas de course

Je m’enfuis en douce

Tremblement dans les racines de mon corps

Pluies torrentielles et averses fortes comme un port

Peau humidifiée et blême

Enlacement par la peur elle-même

 

Barricadé et solitaire: «Personne n’entre!’»

Ce démon fait pression sur mes tempes

Voilant ma vue d’une couverture d’eau salée

Il m’engourdit, je ne peux plus bouger

Sang bouillonnant comme liquide sous chaleur

La pression de mon être est à son paroxysme

Même ceux qui m’aiment, dans ma tête me haïssent

 

Se tenant formellement derrière moi

Tel un mur qui me cache sous son ombre

Il prend possession de mon être et de mon vivant

Posant sa main sur ma tête, il transfère cauchemar et mal-être

J’expulse douleur et peur d’une méthode ayant peu d’honneur

Puisque je suis incapable de le dire, il préfère me voir vomir

 

Je cherche lumière et air

Sous l’espoir des réverbères

Foule de monstres-horrifiques

Naissance de troubles-panique

À l’extérieur le temps est bête

À l’intérieur c’est la fête, c’est la tempête

2 réflexions au sujet de « Monde de Terreurs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *