Panic! At the disco

Panic! At the disco

Photo de Jasmine Lessard.

Jasmine Lessard

Ce groupe a été formé en 2004 à Las Vegas au Nevada. Il est composé du chanteur Brendon Urie, de Dallon Weekes à la “base”, de Kenneth Harris à la guitare et de Dan Pawlovich à la batterie. Ces quatre hommes ont fait de la musique ensemble jusqu’en 2015 quand tout a changé pour le groupe. Vous en apprendrez plus sur ce groupe en lisant cet article!

Ce groupe est formé par quatre garçons. Ils ont été signés par Decaydance Record en 2004 et ont fait leur première tournée mondiale en 2005. C’était l’année de la sortie de leur premier album « A fever you can’t sweat out » au mois de septembre, ce qui rehausse la popularité de leur musique. Mais au mois de mai 2006, Brent Wilson (membre du groupe à l’époque) quitte la formation. Il mentionne qu’il a appris son retrait par appel téléphonique. Spencer Smith (fondateur du groupe avec ryan Ross) explique que Brent est retiré, car il ne faisait rien dans la musique de l’album, mais Brendon, lui,  disait faire sa part.

Leur deuxième album « Pretty Odd » est sorti en mars 2008. Il n’était pas plus populaire que leur premier album : ils pensent que ce succès mitigé était causé par le nouveau mode de musique. En juillet 2009, Ryan Ross quitte le groupe pour faire place à  un nouveau membre: Jon Walker. Ross explique que c’est à cause des différences dans la créativité entre eux et Jon et Urie, ils ont été remplacés par Ian Crawford et Dallon Weekes. En mars 2011,  le troisième album « Vices & Virtues » est sorti en leur procurant une tournée pour leur nouvel album. En octobre 2013, ils lancent « Too weird to live, too rare to die! », mais, en avril 2015, Spencer quitte le groupe à cause d’une dépendance à l’alcool et aux médicaments, ce qui fait qu’il quitte pour avoir de l’aide.

Étant maintenant le seul vrai membre de Panic! At the disco, Urie fait le cinquième album seul: « Death of a bachelor », mais avec une équipe d’écrivains pour l’aider. Au total, ce groupe sera passé d’une association de quatre amis où il n’en restera qu’un seul (original de 2004 à 2015). Je dois dire que c’est incroyable de les entendre. Par exemple, il y a un lien entre deux chansons dans l’album « Too weird to live, too rare to die! » la chanson « This is gospel ». Elle montre que Urie est « mort » et veut se faire lâcher par les liens de la vie pour aller aux paradis, mais dans l’album « Death of a bachelor », la chanson « Emperor’s new clothes » est la suite où Urie voit les portes du paradis s’ouvrir pour lui, mais tout change et il tombe en enfer pour devenir un démon.

Je dois dire que ces deux chansons sont très bonnes. Tout comme la mélodie de « Miss Jackson » qui est tellement différente du pop avec une touche plus rock. Pour tout dire simplement, le groupe avait commencé avec quatre bons amis en 2004, mais lentement, avec le temps, un à un, ils ont quitté, laissant seulement Brendon Urie dans le groupe et pour être capable de jouer tous les instruments pour leurs albums, c’est beaucoup de talent.

J’espère que vous avez aimé ma critique sur le groupe Panic! At the disco. Et si vous voulez entendre, suivez le lien !

 I Write Sins Not Tragedies

https://www.youtube.com/watch?v=vc6vs-l5dkc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *